lundi 10 octobre 2016

Notre année trouble - Sarina Bowen

Titre : Notre année trouble
Titre Original : The Ivy Year #1
Auteur : Serina Bowen
Traductrice : Laure Valentin
Date de sortie : * Broché : 12/10/2016
* Numérique : 02/11/2016
Editeur : Auto édité, voir sur Amazon >> ici <<
New Adult *

Résumé :

Le sport qu’elle aime est devenu inaccessible. Le garçon qu’elle aime n’est pas libre. Que lui reste-t-il ? Elle s’attendait à intégrer l’université de Harkness en tant que joueuse de hockey sur glace. Mais à la suite d’un accident grave, c’est en fauteuil roulant que Corey Callahan doit commencer les cours.
Son voisin de palier, dans sa résidence accessible aux personnes à mobilité réduite, est trop beau pour être vrai. Il s’appelle Adam Hartley, et c’est un autre joueur de hockey handicapé par deux blessures à la même jambe. Il ne joue pas dans la même ligue que Corey. Et puis, il est déjà pris. Pourtant, une amitié hors du commun va naître entre Corey et Hartley, dans le « ghetto des éclopés » du bâtiment McHerrin. Autour de leurs plateaux de cafétéria et de leurs parties de jeux vidéo, ils se serrent les coudes pour affronter des déceptions qu’ils sont les seuls à pouvoir comprendre. Bien sûr, ce sont juste des amis… jusqu’au soir où tout va basculer. Le trouble s’installe. Corey est certaine d’une chose, elle est en train de tomber amoureuse. Pour de bon. Mais Hartley abandonnera-t-il sa splendide petite amie pour aimer une fille aussi abîmée que Corey ? Rien n’est moins sûr, et Corey va devoir trouver le courage de poursuivre sa vie d’étudiante de son côté – une nouvelle vie qui ne tourne pas autour du sport auquel elle ne peut plus jouer, ni du garçon aux yeux bruns qui a peur de l’aimer en retour.

Mon Avis :

Tout d'abord je tiens à remercier la superGentille et et Talentueuse traductrice Laure Valentin pour l'envoie du ebook, et bien-sûr Sarina Bowen d'avoir fait traduire sa merveille en français.

Je vous préviens tout de suite, je vais être rapide pour cette chronique, non pas qu'il n'y a pas grand chose à dire, bien au contraire (je pourrais passer des heures à discuter de cette lecture, de ces personnages et de la plume de l'auteur) mais je pense que ce roman n'a pas besoin d'une longue chronique pour vous faire comprendre à quel point ce livre, je vous le conseille très, très fortement.
Déjà, avant de commencer ma lecture, juste les dédicaces donnent le ton :


Venons-en à l'histoire donc :
Concernant ma lecture, dès les premières pages je savais que je n'allais pas lâcher le livre avant de l'avoir terminé. Non seulement l'auteure a une plume superbement fluide et douce, mais en plus le fait d'avoir des personnages frappés d'un handicap physique est vraiment très bien présenté. Et c'est vraiment ce qui fait selon moi, un des meilleurs New adult que j'ai pu lire.. Il ne s'agit pas de simple romance comme j'ai l'habitude d'en lire, ici, on a un côté plus poussé, ou en tout cas on ne ressent pas le côté déjà vu..
La double narration apporte un plus qui est d'autant plus important, car même si j'avais envie de connaître plus souvent les pensées de Hartley, il fait parti de mes nouveaux BBF, et être dans sa tête à certains moments m'a en plus permis de digérer le petit truc qui m'a mise en colère.. En effet, le fait qu'il ait une copine de son côté m'a un peu fait grincer des dents à un moment, une page surtout : d'ailleurs j'ai envoyé un message sur twitter à la traductrice pour lui demander s'il ne lui arrivait pas des fois, d'avoir envie de réécrire l'histoire sans que l'auteur n'en sache rien.. Parce que .. aaah, ce moment là... mais bon passons ! Cette page passée, j'ai gardé mon sourire aux lèvres, j'ai continué de ressentir tout plein d'émotions, j'ai rie, j'ai crié, je me suis inquiétée.. Bref, en fait je suis passée par toutes les étapes qui font d'une simple lecture, un livre coup de cœur.. J'ai aussi aimé les personnages secondaires, d'ailleurs je suis impatiente d'en savoir plus sur Bridger !!

Je ne sais pas trop ce que je pourrais vous dire de plus sans vous spoiler, en tout cas, une chose est sure, je me commande le livre broché dès sa sortie dans les jours qui viennent, car il me faut ce livre dans ma bibliothèque !! Oui oui, il me le faut, et je vais foncer même tête baissée sur le tome 2 dès que Laure nous annoncera sa sortie.. (Je serais bien tentée de le prendre en VO, mais ce serait dommage que Laure se retrouve en chômage technique ^^)
Donc, si vous être comme moi, si vous aimez le New adult (en plus ce n'est pas vraiment poussé niveau sensualité, c'est juste ce qu'il faut) si vous avez aimé The Deal, The Mistake, Jeu de patience etc.. alors je n'ai qu'une chose à vous dire : allez-y, foncez sur ce petit bijoux, je pense que vous aimerez autant !

ps : j'ai trop aimé la petite Fée Espoir
ps 2 : en recopiant les extraits en bas de l'article, je me suis surprise a relire des pages entières avec le sourire aux lèvres.. en fait, je pense le relire très vite, certainement dès que je le recevrai en format broché (papier).. on peut donc, peut-être dire que c'est plus qu'un coup de coeur manqué.. peutêtre qu'en fait c'est un petit coup de cœur.. :D

Ma Note : 18/20

DIAMANT
(Presque coup de cœur en délibération)

Extraits :
Et je m’étais déjà excusée pour cette attribution de chambre hors du commun – une colocation avec une infirme dans une chambre différente des autres étudiants de première année. Lorsque Dana s’était empressée de répondre que ça ne la dérangeait pas, une petite lueur d’espoir s’était éclairée au-dessus de mon épaule. Et cette petite chose ailée à plumes avait voleté autour de moi pendant des semaines, m’encourageant dans le creux de l’oreille.
À présent que je me trouvais en chair et en os en face d’elle pour la première fois, ma petite fée d’espoir faisait des pirouettes sur mon épaule.
Je n’aurais jamais cru arriver à l’université en fauteuil roulant. Certains affirment qu’après avoir frôlé la mort, ils apprennent à apprécier davantage la vie. Ils cessent de tout prendre pour acquis.
Parfois, j’avais envie de frapper ces gens-là.
Mais ce jour-là, je les comprenais. Le soleil de septembre était chaud, ma colocataire était aussi amicale en personne que par e-mail. Et je respirais. Alors oui, j’avais tout intérêt à savoir apprécier tout ça.
— Ma visite ne te dérange pas ? Moi, j’ai toujours détesté les visiteurs.
Hartley leva la tête.
— Tu détestais les visiteurs ? Qu’est-ce que tu as contre les gens qui t’aiment bien ?
— Je ne voulais pas qu’on me voie, c’est tout. C’était si humiliant de rester allongée sur le dos, pas lavée et presque nue à l’exception de cette légère blouse en coton.
— C’est là que nous sommes différents, dit Hartley en inclinant la tête. Ça ne me dérange pas de ne pas me laver. Et d’être nu.
Je me sentais égoïste d’avoir de telles pensées, mais la seule chose dont j’avais besoin en cet instant, c’était de passer quelques heures seul à seul avec Corey, à squatter le canapé. J’avais besoin du regard chaleureux qu’elle m’envoyait chaque fois que j’entrais dans la pièce.
Qu’importe ce que pouvait en penser Bridger, j’avais besoin de ma dose de Corey.
— La vérité, c’est que nous sommes tous fragiles. La plupart de nos amis ont juste la chance de ne pas encore le savoir.
Elle clignait des yeux pour lutter contre la fatigue et je me demandai si elle allait se mettre à pleurer. Mais pas Corey. Pas ma petite battante aux yeux bleus, la fille qui rêvait toutes les nuits de patiner, mais ne perdait jamais son optimisme. Il ne passait pas un jour sans qu’elle me donne une belle leçon d’humilité.
Je tirai de nouveau sur ses mains et me penchai en avant pour la prendre dans mes bras et la serrer maladroitement contre moi. J’ignorais si elle en avait besoin, mais moi, oui.
Hartley tourna mon fauteuil vers la porte et avança.
— Nous devons descendre les marches du perron à l’envers, lui rappelai-je.
— Nous faisons tout à l’envers, Callahan, dit-il.
Je n’avais pas la moindre idée de ce qu’il sous-entendait et je ne lui posai pas la question.

4 commentaires:

  1. Entre ta chronique est celle de my-books je vais littéralement m'arracher les cheveux ! Comment veux-tu que j'attende après ça ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, franchement, si tu peux craquer, ne te retiens pas ! En plus en format papier il sort demain sur amazon .. mouhahaha :p

      Supprimer
    2. J'ai cru qu'il sortait en novembre ! Merci, je vais pouvoir le commander :)

      Supprimer
    3. Ajouté il y a peu de temps à ma wish List suite à la lecture de chronique de Cammy. Tu confirmes qu'il doit en sortir rapidement.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...